Baccalauréat : le processus des délibérations

C’est pratiquement idem pour le probatoire.

Par Nadine Ndjomo

Au Cameroun, les candidats au baccalauréat sont déjà anxieux. Ils attendent avec impatience la proclamation des résultats. Résultats qui ne sauraient tarder, si on se réfère à la lecture du baccalauréat de l’enseignement général (Esg) session 2021 au poste national de la Crtv, le 28 juillet 2021. 

Le processus qui débouche à la proclamation des résultats du baccalauréat et probatoire se fait avec minutie. Une fois les copies corrigées, pour le baccalauréat, un jury est constitué. Et comme jurés, « il y a un enseignant d’université. Il est souvent assisté d’un vice-président. En plus de ces deux jurés, sont également présents, les correcteurs et les teneurs du procès-verbal numérique et physique », affirme-t-on à l’office du baccalauréat du Cameroun (Obc).

Une fois le jury constitué, « il arrête les critères internes au jury de délibération qui sont assujettis aux critères nationaux édictés par le Conseil des examens et validés par la tutelle technique. Puis, il vérifie les notes contenues dans les procès-verbaux. Ensuite, les anonymats sont levés. C’est après toutes ces étapes qu’on arrête les résultats », éclaire-t-on à l’Obc. Ce circuit est presque le même pour le probatoire. Sauf qu’à la place d’un enseignant d’université comme président du jury, c’est plutôt un inspecteur pédagogique.

Pour la session 2022, l’Obc a enregistré 158 262 candidats aux baccalauréats (enseignement secondaire général, technique industrielle, des sciences et technologies du tertiaire). Les épreuves écrites du baccalauréat de l’enseignement général se sont déroulées du 30 mai au 4 juin 2022.

Nadine Ndjomo

Learn More →

Laisser un commentaire