• +237 697 208 082
  • nadine.ndjomo@gmail.com
  • Yaoundé - Cameroun

Célébration : les enseignants au cœur de la relance de l’éducation

Tel est le thème retenu par l’Unesco, l’Unicef et l’OIT pour la 27ème édition  des enseignants qui se célèbre le 5 octobre prochain.

Par Rose Nang

La journée mondiale des enseignants se célèbre tous les 5 octobre. Et à chaque édition, un thème est choisi pour accompagner, encadrer cette journée particulière, pour les seigneurs de la craie. Pour cette 27ème édition, le choisi pour cette journée est « les enseignants au cœur de la relance de l’éducation». Un thème qui sied avec la situation que vit l’éducation dans de nombreux pays africain, et surtout au Cameroun. Jadis adulés, respectés, la profession d’enseignant n’attire plus. Au Cameroun, ils sont peu, qui y vont par vocation. C’est davantage la recherche du matricule, synonyme de stabilité « financière » qui motive la majorité à choisir d’enseigner, dispenser le savoir. Souvent célébrée par un défilé, quelques ateliers, conférences, la journée mondiale de des enseignants a changé de forme au Cameroun. Les agapes ont disparu, tout comme les défilés et l’achat du « pagne ». 

Initiée en 1966, la journée mondiale de l’enseignant commémore la signature de la recommandation de l’organisation internationale du Travail (OIT) et l’organisation des nations unies en charge de l’éducation et de la culture (Unesco) concernant la condition du personnel enseignant. Elle fixe les critères de références relatifs aux droits et aux responsabilités des enseignants ainsi que les normes fixant leur formation initiale et continue, leur recrutement, leur emploi et les conditions d’enseignement et d’apprentissage. La recommandation concernant la condition du personnel enseignant de l’enseignement supérieur a été adoptée en 1997. La journée mondiale des enseignants est célébrée depuis 1994.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *