Charlène Wantong-Djiani : a date, 141 Camerounais ont été retenus pour le Mandela Washington Fellowship

assistante chargée des affaires culturelles à l’ambassade des Etats-Unis au Cameroun.

Propos recueillis par Nadine Ndjomo

Quelles sont les conditions pour participer au Mandela Washington Fellowship ?

Les conditions pour participer à la bourse Mandela Washington Fellowship sont très simples. La première condition est qu’il faut être âgé entre 25 et 35 ans, et surtout la condition la plus importante est qu’il faut être un leader, c’est à dire quelqu’un qui a eu à réaliser des activités qui ont un impact dans la communauté dans les domaines de l’entrepreneuriat mais également pour des organisations non gouvernementales (Ong) dans un domaine social et enfin dans le domaine public pour tous ceux qui travaillent avec le gouvernement du Cameroun.

Certains secteurs sont plus prioritaires que d’autres ?

Il n’y a pas de secteur prioritaire. Le plus important est que la personne soit capable d’apporter une innovation. Car, l’aspect innovation est très important dans le Mandela Washington Fellowship, parce que nous espérons avoir des personnes qui changent leur communauté et qui créent de l’impact pour encore, plus de jeunes. C’est vrai qu’il y a des domaines au Cameroun qui peuvent être spéciaux comme : le domaine des femmes, le problème de genre ou également de l’environnement. Mais tous les domaines sont acceptés.  Du moment où la personne réussie à impacter la communauté en apportant une innovation.

Depuis 12 ans que le Mandela Washington Fellowship existe, combien de Camerounais ont été retenus pour cette bourse ?

Cette année ils sont 17 qui vont participer au Mandela Washington Fellowship. L’année dernière 2020 et 2021, vous savez tous qu’il y a eu la pandémie donc nous avons eu 17 personnes qui ont participé, mais alors virtuellement au programme. Et cette année nous avons cinq qui vont participer à ce qu’on a appelé Alumni Enrichment Institute, qui est une continuité du programme virtuel qu’ils ont eu afin d’avoir l’expérience américaine pendant trois semaines. Nous avons 124 camerounais très exactement qui ont participé au Mandela Washington Fellowship, c’est-à-dire qui ont voyagé pour les Etats Unis dans le cadre du programme. Avec les 17 autres qui vont les rejoindre, ils seront 141 camerounais à avoir été sélectionnés pour le Yali Mandela Washington Fellowship.

Laisser un commentaire