Dr Dorothée MAA: défendre l’amélioration de l’accessibilité aux soins de santé bucco-dentaire

boursière Yali Dakar 2022.

Interview réalisée par Rose Nang

C’est quoi le Yali et quelles sont les conditions à remplir pour postuler au Yali Dakar ?

Le Young African Leaders Initiative (YALI) est une initiative de M. Barack Obama, ancien président des États-Unis, qui vise à soutenir les jeunes leaders africains dans leurs efforts pour développer durablement le Continent Africain. Le Yali renferme trois principaux programmes : le Mandela Washington Fellowship, les centres régionaux de leadership Yali (basés au Sénégal, au Ghana, au Kenya, en Afrique du Sud) et le Yali Network. Pour ma part, j’ai été Boursière du Centre Régional de Leadership Yali Dakar, en plus d’être membre du Yali Network. Le centre régional de leadership Yali Dakar offre 02 types de formation : la formation hybride qui se déroule sur cinq semaines ; avec deux semaines de formation en ligne suivie de 03 semaines de formation en présentiel à Dakar. La Formation à Distance qui se déroule sur 08 semaines entièrement en ligne et de manière asynchrone. Les formations concernent trois domaines : « Business et Entrepreneurship », « Civic Leadership » et « Public Management », au choix. Pour pouvoir postuler au programme Yali Dakar, il faut entre autres : être âgé(e) de 18 à 35 ans avec un potentiel en leadership, faire partie de l’un des 25 pays concernés, être capable de lire et d’écrire en français. Les conditions permettant de pouvoir postuler au programme Yali Dakar à travers le lien suivant : https://www.yaliafriquedelouest.org/

Quelle est la particularité du projet que vous avez présenté ?

Le Projet que j’ai porté et défendu concerne « l’amélioration de l’accessibilité aux soins de Santé Bucco-Dentaire pour des personnes défavorisées au Cameroun ». Cela implique de contribuer à réduire les inégalités, les injustices et les obstacles qui empêchent certaines couches socialement défavorisées de la population (orphelins, réfugiés, déplacés internes…) d’avoir accès à des Professionnels de Santé Bucco-Dentaire. Ce projet a ceci de particulier qu’il permet à des populations défavorisées de bénéficier de prestations médicales de santé Bucco-Dentaire gratuitement et sans se déplacer de leur lieu habituel de résidence car ce sont les Professionnels de santé bucco-dentaire qui viennent à eux. Ceci est d’autant plus important que des études conduites localement ces dernières années révèlent la forte prévalence des Maladies Bucco-Dentaires au Cameroun. Par ailleurs, les Affections Bucco-Dentaires touchent de façon disproportionnée les personnes pauvres et socialement défavorisées. Il faut savoir également que d’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les Maladies Bucco-Dentaires comptent parmi les Maladies Non Transmissibles (MNT) les plus fréquentes et touchent des personnes de tout âge, causant gêne et douleur, et parfois elles peuvent se compliquer et entraîner la mort. De plus, les besoins en matière de soins bucco-dentaires dépassent les capacités du système de santé dans la plupart des pays à revenu faible ou intermédiaire.

Quelle est la plus-value de ce Projet dans votre vie, sur le plan professionnel, social et financier ?

C’est un Projet qui a été guidé par la fibre altruiste qui m’anime, il est donc à visée sociale et non lucrative. De ce fait, la plus-value est essentiellement professionnelle et sociale. En effet, pour pouvoir mettre en œuvre ce Projet, je suis amenée à collaborer avec des personnes aux profils divers et variés et cela m’enrichit énormément sur les plans intellectuel et social. En outre, tout cela me permet de redéfinir mon profil professionnel et de donner vie à l’une de mes passions qui est le travail humanitaire, en portant un projet social qui me tient à cœur dans le domaine de la Santé Bucco-Dentaire (souvent mal connue et source de préjugés dans notre environnement) afin de parvenir à une « Santé Bucco-Dentaire plus inclusive au Cameroun ». J’ai la chance d’avoir un profil assez varié en ce sens que je suis Médecin Bucco-Dentiste depuis 08 années déjà et j’ai travaillé essentiellement dans des zones rurales (à l’Extrême-Nord et au Centre) où j’ai occupé plusieurs postes de responsabilités tant sur le plan technique qu’administratif, aussi bien dans le domaine de la Médecine Bucco-Dentaire que celui de la Santé Publique. Parallèlement, j’ai achevé l’année passée un Master Professionnel en Management Public. Tout cela me permet d’intervenir activement à plusieurs niveaux afin de mener à bien mon Projet Social.

Quels conseils vous-pouvez donner aux jeunes pour qu’ils puissent réussir sur le plan professionnel ?

Aux jeunes soucieux de réussir dans le milieu professionnel, je conseillerais principalement :

ü    Pensez à faire des formations complémentaires, quel que soit votre secteur d’activités. Il est important de nos jours de se démarquer de la masse, en termes de compétences cognitives et techniques (savoirs et savoir-faire). Pour cela, formez-vous régulièrement et soyez des partisans de l’amélioration continue. De plus certains sites proposent des formations courtes et gratuites sur Internet.

ü    En plus des compétences cognitivo-techniques, pensez à développer les compétences humaines (savoir-être). Ces compétences humaines, aussi appelées compétences comportementales ou « soft skills », suscitent de plus en plus l’intérêt des employeurs et vous permettront de vous démarquer positivement tout au long de votre carrière professionnelle.

ü    Utilisez les Réseaux Sociaux et Internet en général, à bon escient et de façon objective, afin de faire des recherches utiles susceptibles de contribuer à votre développement personnel, professionnel et même social (à travers un networking de qualité). Soignez votre E-réputation.

ü    Concevez votre carrière professionnelle comme un projet ; ce qui suppose qu’il faut définir des objectifs professionnels clairs, planifier des actions nécessaires à mener pour concrétiser ces objectifs, mettre en œuvre ces actions progressivement, évaluer ces actions au fur et à mesure afin de faire le point, et tirer des leçons le cas échéant pour pouvoir effectuer des changements si nécessaire. Il faut donc garder à l’esprit qu’une réussite durable se construit.

ü    Abreuvez-vous du parcours des personnes qui vous inspirent, tout en tirant des leçons de leurs échecs.

ü    Restez ouverts aux opportunités et capitalisez les cars parfois une « petite » opportunité peut être le levier qui vous conduira vers une opportunité plus « grande ». Dans la même lancée, intéressez-vous au bénévolat et engagez-vous de façon altruiste pour des causes sociales qui vous inspirent.

ü    Soyez disciplinés et résilients, ayez une grande capacité d’adaptation, sachez choisir vos priorités, sans toutefois oublier de prendre soin de votre Santé Mentale et de bien organiser votre timing afin de vous octroyer des pauses de temps en temps. Pour réussir, il faut préserver sa santé mentale, mais aussi sa santé physique et même Sociale.

ü    Soyez ouverts à l’Entrepreneuriat et informez-vous à ce propos.

ü    Soyez patients et persévérants, ayez des principes et des valeurs, et gardez la foi pour ceux qui sont Croyants.

Laisser un commentaire