• +237 697 208 082
  • nadine.ndjomo@gmail.com
  • Yaoundé - Cameroun

Ecole publique de Laindé-Bilonde : 2 salles de classe pour 400 élèves

Située dans l’arrondissement de Garoua 3, cet établissement est le visage des écoles en zone d’éducation prioritaire (Zep).

Par Rebeka Sintebe

Laindé-Bilonde. Petit village situé dans l’arrondissement de Garoua 3. Une quinzaine de minutes à moto le sépare du centre-ville de Garoua. La route étroite et non goudronnée qui déborde d’herbe fouettant les pieds au passage des deux roues offre un paysage naturellement pittoresque. Zone inondable et propice à la culture du riz, les riverains en font profit. Ce mercredi 28 septembre 2022, peu avant 12h, le village est calme. Tout le monde vaque à ses occupations. Agriculteurs et éleveurs s’adonnent à leurs activités quotidiennes. A l’école publique de Laindé-Bilonde aussi, les élèves sont présents ; tout comme les enseignants.

L’école publique de Laindé-Bilonde est constituée  d’un bâtiment de deux salles de classe. Il est construit sur une légère pente. A proximité, se trouvent un point d’eau construit grâce au budget d’investissement public (Bip) de l’exercice 2021, un hangar tôlé d’un côté du bâtiment et un autre, en Seko (matériel traditionnel).  Au loin, on aperçoit la jante d’un véhicule suspendue à deux piquets en bois, sert de cloche. Au faîte de tout cet assemblage, flotte le drapeau vert rouge jaune.

Depuis les deux hangars de fortune, on aperçoit des élèves. On suppose qu’ils sont une trentaine ou cinquantaine par salle, peut être plus. Vêtus d’uniformes de couleurs bleues et marron, ils sont assis sur des tables bancs. Les regards figés, ils écoutent religieusement les leçons. Ils sont 4 instituteurs dans cette école.

D’après nos informations, près de 400 élèves sont inscrits dans cet établissement à cycle complet. Ils sont logés dans deux salles de classe construits en matériaux définitifs et deux hangars, qui tiennent à peine debout. Ce qui reste des autres salles sont essentiellement des piquets. Car, dévastées par les inondations.

Créée par la population  il y a une vingtaine d’année, l’école publique de Laindé-Bilonde a  été reconnue par l’Etat du Cameroun en 2016. Et trois ans plus tard, elle a été dotée d’un bâtiment construit en matériaux définitifs,  grâce à la commune d’arrondissement de Garoua 3.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *