• +237 697 208 082
  • nadine.ndjomo@gmail.com
  • Yaoundé - Cameroun

Education de base : Retro 2021… Perspectives 2022 au Cameroun

Les projets sont presque les mêmes.

Par Nadine Ndjomo

Continuer d’ « assurer une éducation  de base de qualité à tous les enfants en âge scolaire, aux jeunes non scolarisés ou déscolarisés et aux adultes analphabètes ». Tel aura été le « credo » du ministère de l’Education de base au Cameroun, en 2021. L’année scolaire court certes, jusqu’en 2022 ; mais les objectifs du Minedub, de 2021 et 2022 sont différents.

La retro de 2021 permet par exemple de relever le fait que  l’année qui s’achève, a été axée sur trois points stratégiques dont : la croissance du taux de préscolarisation dans tout le pays,  l’amélioration à l’accès et l’achèvement du cycle primaire, la croissance de la population alphabétisée. L’octroi de la subvention à 12 000 écoles primaires publiques enrôlées dans le programme relatif au financement basé sur la Performance, la lutte contre les établissements privés clandestins, avec la fermeture de 178 écoles, la construction de 2766 salles de classe, la construction de 120 blocs latrines, 42 clôtures ;  la fabrication de 25 431 tables bancs, la réhabilitation de 96 écoles primaires publiques, la pérennisation des acquis des ex-projets de coopération (Don Japonais : 12 écoles et trois écoles du Paqueb,  la poursuite du développement de l’Education inclusive dans 69 écoles pilotes, l’appui au fonctionnement des écoles. (octroi du paquet minimum et allocation des crédits de fonctionnement aux écoles entre autres.

 L’enveloppe allouée au ministère de l’Education de base au titre de l’exercice 2021, était chiffrée à 232 milliards FCfa 742 millions FCfa 150 mille. D’après le Minedub, cette somme a été répartie par programmes soit : le programme 196  (développement du préscolaire) : 13 milliards 248 millions 433 mille FCfa. Le programme 197 (universalisation du cycle primaire) : 184 milliards 316 millions 363 mille. Le programme 198 (Gouvernance et appui institutionnel  du sous secteur éducation de base) : 32 milliards 945 millions 278 fcfa. Le programme 199 (Alphabétisation) : 2 milliards FCfa 232 millions 076 mille.

En 2022, plusieurs chantiers sont prévus. Mais les plus importants d’après le Minedub sont : la poursuite de la fidélisation des enseignants à leurs postes de travail, à travers l’octroi des primes et la construction de 164 blocs de deux  logements d’astreinte en zone rurale, la poursuite de la construction de délégation régionale de l’Education de Base du Nord-Ouest, la modernisation du suivi informatisé du fonctionnement des écoles et du mouvement du personnel enseignant,  la construction de cinq  délégations départementales, la construction de 10 Inspections d’arrondissements, la lutte contre les établissements privés clandestins, l’octroi de la subvention à plus de 12000 écoles primaires publiques enrôlées dans le programme relatif au Financement basé sur la Performance, la poursuite de l’octroi des bourses d’excellence aux meilleures élèves filles à l’issue des résultats obtenus au CEP/Fslc, le recrutement des personnels enseignants ;  la formation continue des enseignants ; le soutien aux écoles maternelles privées de base, à travers l’allocation  de la subvention de l’Etat, la supervision et le suivi pédagogique des enseignants, la formation de 26 000 enseignants des écoles primaires,   la distribution gratuite de 6 750 000 manuels scolaires essentiels (français, anglais, mathématiques aux élèves de CE1/Class3 et CE2/Class4, CM1/Class5 et CM2/Class6 des écoles primaires publiques,  la distribution de 2400 kits scolaires aux jeunes filles avec l’appui du Projet d’Appui à la Scolarisation dans les Zones d’Education Prioritaires (Paszep); le renforcement des capacités des enseignants pour la maîtrise des approches pédagogiques en vigueur, la réalisation de l’évaluation pilote d’apprentissage des élèves des CE2 et CM2, la poursuite de l’édition des diplômes des examens Cep/Fslc.

Il y a également  la poursuite du recrutement et du déploiement des enseignants, soit 3 000 dans les écoles primaires publiques pour atteindre un pourcentage de 70 % d’écoles primaires publiques ayant un encadrement d’au moins 03 enseignants dans les écoles qui ont un effectif de plus de 100 élèves, l’amélioration de la qualité de l’enseignement par l’octroi des subventions à l’enseignement privé et l’achèvement de l’expérimentation de la contractualisation; la poursuite de l’expérimentation du Financement Basé sur la Performance dans les écoles primaires publiques pilotes avec l’appui de la Banque Mondiale, à travers le Programme d’Appui à la réforme de l’Education au Cameroun (Parec),  la distribution gratuite des kits scolaires aux élèves et communautés  hôtes dans au moins 50 écoles des zones qui accueillent les réfugiés. Le projet du budget de 2022 s’élève à 244 Milliards 034 millions  379 mille 214.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *