Enseignement primaire et secondaire: Ces propositions aux gouvernements Africains pour améliorer la qualité de l’éducation

. Elles ont été faites par des experts travaillant avec l’Unesco.

Par Ali

Le déficit d’enseignants en Afrique est criard. L’équipe spéciale internationale sur les enseignants pour Education 2030, l’a révélé dans un rapport, publié le 26 juillet dernier. Pour remédier à cette situation, et assurer une éducation de qualité pour tous en Afrique, cette équipe d’experts proposent :

-la relance des systèmes d’éducation, par le biais d’ambitieux programmes de rattrapage visant à combler les retards d’apprentissage, ce qui signifie que le soutien et la préparation des enseignants seront, plus que jamais, vitaux. Mais sans investissements supplémentaires en matière de perfectionnement des enseignants, de gouvernance et de responsabilisation, il est peu probable que ces ambitions se concrétisent.

– investir davantage dans les enseignants et l’enseignement

Ils recommandent aux gouvernements et aux partenaires :

-d’élaborer des politiques holistiques relatives aux enseignants et les chiffrer correctement, plus particulièrement dans les pays où la pénurie est la plus grave. Ces politiques aideront les pays à déterminer où les besoins d’enseignants sont les plus importants, notamment dans les régions défavorisées, ainsi qu’à identifier les interventions les plus rentables et les arbitrages à effectuer.

-Augmenter les ressources nationales destinées à l’éducation et garantir aux enseignants un salaire décent. Les budgets nationaux de l’éducation doivent être augmentés ou maintenus pour faire en sorte qu’ils atteignent le niveau de référence convenu à l’échelle internationale, qui est de 15 à 20 % du PIB.

-Augmenter le financement international de l’éducation en mettant davantage l’accent sur les enseignants et l’enseignement, notamment en matière de formation initiale et continue.

-Améliorer la préparation, le soutien et les conditions de travail des enseignants pour réduire le taux d’abandon et retenir, en particulier, les jeunes enseignants.

-Recueillir davantage de données comparables sur le plan national et international, pour améliorer la planification relative au financement de l’éducation et aux enseignants et garantir que les investissements produisent les résultats escomptés.

Nadine Ndjomo

Learn More →

Laisser un commentaire