• +237 697 208 082
  • nadine.ndjomo@gmail.com
  • Yaoundé - Cameroun

Enseignement supérieur: L’université de Yaoundé I est la plus « digitalisée » du Cameroun en 2021

L’institution a été classée par la Webometrics Ranking.

Par Nadine Ndjomo

Nous sommes à l’heure du numérique. Et les universités, s’arriment à cette nouvelle donne. Le conseil espagnol  de la recherche classe depuis 2004, les établissements de l’enseignement supérieur, les plus digitale. Ceci, par le biais de Webometrics Ranking. En effet, ce classement répertorie les institutions universitaires sur la base de leur présence académique sur le Web et de leurs services digitaux.

Pour l’édition de 2021, le classement paru à la fin du mois de janvier 2021 classe l’université sénégalaise à la 77e position continentale. Elle est suivie de l’université d’Abomey-Calavi au Bénin, 91e africaine. La troisième position est occupée par l’université de Yaoundé I au Cameroun (105e en Afrique). C’est la première université du Cameroun a occupé la tête du peloton dans ce classement « digital».

En sus de l’université de Yaoundé I, les 4 autres représentantes du Camerouun sont : l’université de Dschang (107e en Afrique), l’université de Buea (115e), l’université de Maroua (175e) et l’université de Ngaoundéré (188e).

Les autres universités de ce top 10 sont : l’Université d’Antananarivo à Madagascar (165e continentale), l’Université Félix Houphouët-Boigny en Côte d’Ivoire et l’Université de Kinshasa en RDC respectivement 109e et 192e en Afrique.

L’objectif de ce classement est de promouvoir la présence académique sur le Web, en soutenant les initiatives de libre accès pour augmenter de manière significative le transfert des connaissances scientifiques et culturelles générées par les universités.

Dans le même temps, les universités qui maintiennent des normes de qualité augmentent leurs chances d’être mieux classées sur la scène internationale. En cela, les données Webometrics ont été considérées comme un point de référence pour améliorer la visibilité en ligne et les performances des établissements d’enseignement supérieur.

Dans un monde de plus en plus digital, la présence en ligne des entreprises et des institutions devient indispensable. Pour les universités et autres centres de formation, les avantages sont nombreux. 

Elle permet d’évaluer la notoriété pour inciter l’intérêt des étudiants et des investisseurs. En Afrique, très peu d’institutions s’y intéressent. Ainsi, elles restent moins visibles que celles des autres parties du monde.

Le classement Webometrics est publié 2 fois par an. Il n’est pas un classement des sites Web des universités, mais des universités à partir de 4 principaux indicateurs numériques que sont : le partage des connaissances publiques, l’impact du contenu Web, les citations des chercheurs et les documents publiés.  

Les 10 universités d’Afrique francophone subsaharienne les plus présentes sur le Web

Rang Afrique subsaharienne francophoneUniversitésPaysRang Afrique
1Université Cheick Anta DiopSénégal77
2Université d’Abomey-CalaviBénin91
3Université de Yaoundé ICameroun105
4Université de DschangCameroun107
5Université de BueaCameroun115
6Université d’AntananarivoMadagascar165
7Université de MarouaCameroun175
8Université de NgaoundéréCameroun188
9Université Félix Houphouët-BoignyCôte d’Ivoire190
10Université de KinshasaRDC192

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *