Enseignements secondaires : la particularité de la filière ABI

Au Cameroun, les élèves de cette spécialité font l’oral lors du probatoire.

Par Lititia Ngono

Au Cameroun, les candidats au probatoire A, ABI, C, D, E et TI passent les épreuves écrites du 13 au 17 juin 2022, d’après un communiqué signé d’Etienne Roger Minkoulou, directeur de l’Office du baccalauréat du Cameroun(OBC), le 21 mai 2022. Quant aux épreuves pratiques, les candidats de certaines spécialités les ont déjà passées. Il s’agit des candidats au probatoires technique industriel (TI) et A bilingue (ABI). C’était le 10 juin 2022.  Particulière, la spécialité ABI, l’est de part une épreuve précise : l’oral communication.

Car, conformément au programme d’éducation bilingue spécial (Pebs), mis en œuvre par l’inspection de pédagogie, chargée du bilinguisme en 2008, au ministère des Enseignements secondaires (Minesec) : « la spécialité ABI a pour mission première de rendre parfaitement bilingue les élèves qui l’ont choisie. Et pendant l’examen de fin d’année, ils ont une épreuve appelée l’oral communication.»

A en croire l’un des inspecteurs pédagogiques du bilinguisme, « lors du déroulement de l’épreuve, le candidat se fait évaluer selon plusieurs critères parmi lesquels : la présentation physique, la pertinence, l’assurance, la conviction. Aussi la maîtrise du sujet, car il est évalué selon le sujet qui lui est donné. Pour braver cette épreuve, le principal atout du candidat est sa parfaite maîtrise du français et de l’anglais », explique l’inspecteur pédagogique.

Rappelons que l’oral communication de la spécialité ABI, n’a aucun rapport avec la phase orale qui a été suspendue en 1995 au Cameroun.

Laisser un commentaire