• +237 697 208 082
  • nadine.ndjomo@gmail.com
  • Yaoundé - Cameroun

Examen officiel: 3231 camerounais candidats au bac tchadien

D’après l’Onec, ils sont 95.728 élèves à postuler  pour cette session 2021.

Par N.N

Initialement prévu du 28 juillet au 2 août prochain, le baccalauréat au Tchad, aura finalement lieu du 2 au 7 août 2021, d’après l’arrêté N°160/PCMT/PMT/MESRSI/SE/DGM/ONEC/DE/2021, fixant le calendrier des examens du baccalauréat  2021. Ce changement du calendrier a été fait sur propositions du directeur général  de l’office National des examens et concours du supérieur (Onec), a-t-on appris. Et l’arrêté sus mentionné, a été signé par Kosmadji Merci, ministre de l’Education nationale et de la Promotion Civique et Lydie Beassemda, ministre de l’Enseignement supérieur  de la Recherche scientifique et de l’Innovation, le 8 juillet 2021.

Pour cette session 2021, l’Onec a enregistré 95.728  candidats, toutes filières confondues. Et sur les 95.728 candidats, l’Onec a reçu 3231 candidatures camerounaises. « C’est ainsi depuis des lustres. A chaque session, nous recevons toujours des candidatures venant du Cameroun. D’une année à une autre, les chiffres peuvent reculer ou augmenter. Ça dépend.  Il y a une dizaine d’années, nous avons enregistré près de 6.000 candidatures Camerounaises. Mais à cette période-là, l’Onec, en collaboration avec les ministères en charge de l’éducation au Tchad, n’exigeaient pas encore le probatoire, comme c’est le cas actuellement »,  explique une source à l’Onec.

Mais il y a 5 ou 6 ans, les procédures ont changé. Les règles sont devenues un peu strictes ; surtout pour des candidats venant du Cameroun et souhaitant composer comme candidats libres. « J’ai deux baccalauréats. Un camerounais et un tchadien. Je les ai obtenus la même année. Et la pièce maitresse qu’on m’a demandée, c’était le relevé de notes du probatoire. Heureusement que je l’avais. Les autres pièces n’étaient pas difficile à fournir », raconte Ali, désormais étudiant à l’université de Yaoundé I. Avec les nouvelles règles, les pièces à fournir pour les candidats libres sont : une lettre rédigée par le postulant, à l’endroit du directeur de l’Onec, le certificat de nationalité, la photocopie de l’acte de naissance, une photocopie  de l’attestation niveau terminale et une somme de 50.000 FCfa, comme frais d’examen. Pour les candidats réguliers n’ayant pas de probatoire, « ils doivent être scolarisés dans des écoles au Tchad. Ceci, que ce soit pour les étrangers ou les nationaux. Pour bien comprendre, un camerounais qui n’a pas le probatoire peut effectivement composer le bac; à condition qu’il soit inscrit et qu’il fréquente dans une école au Tchad. Ce n’est qu’à cette condition  qu’il peut composer. Car, il sera considéré comme candidat régulier. Et on ne va pas lui exiger le probatoire, vu qu’au Tchad, cet examen n’existe. Au cas où il est candidat irrégulier, il devra obligatoirement déposer son dossier avec le relevé de notes de son probatoire », informe-t-on à l’ambassade du Tchad au Cameroun.

Et contrairement aux années 2000 où les dossiers des candidats passaient par l’ambassade, actuellement, ce n’est plus le cas. « Depuis que j’ai été nommé et que j’ai pris fonction, je n’ai jamais vu un dossier du Bac ici. Et même dans les autres bureaux de l’ambassade. Les candidats ou leurs proches vont eux-mêmes déposer leurs dossiers à l’Onec. Je sais qu’il y a un recensement biométrique qui est fait, et qu’à l’issue de cette phase, des cartes sont remises aux candidats pour qu’ils soient identifiables et qu’ils puissent avoir accès aux salles d’examen », éclaire Mahamat Zene Haroun, conseiller culturel de l’ambassade du Tchad, auprès des républiques  du Cameroun-Gabon-Sao-Tome et Principe.

Très apprécié par les Camerounais, « le bac Tchadien a la côte auprès des camerounais parce qu’il ne se déroule pas au même que le bac camerounais », suppose  Mahamat Zene Haroun. Du coup, conclut-il, « ils peuvent passer le bac au Cameroun, et des semaines plus tard, passer le bac tchadien. L’objectif étant de multiplier les chances. Il n’y a pas de mal à obtenir plusieurs diplômes. Et dans des pays différents, au contraire. » En sus de cet argument, il y a la rumeur qui circule au Cameroun, selon laquelle le bac tchadien a plus de poids que le bac camerounais, auprès des universités européennes et américaines. Un argument battu en brèche par conseiller culturel de l’ambassade du Tchad, auprès des républiques  du Cameroun-Gabon-Sao-Tome et Principe. Pour lui, cette rumeur n’est qu’une idée préconçue. Le bac camerounais a la même valeur que le bac tchadien; bien que « le bac tchadien est international.»

D’après l’arrêté N°160/PCMT/PMT/MESRSI/SE/DGM/ONEC/DE/2021, fixant le calendrier des examens du baccalauréat  2021, les corrections du bac vont se dérouler du 9 au 15 août 2021. Et les résultats de la première série des épreuves écrites seront proclamés dès le 2 septembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *