• +237 697 208 082
  • nadine.ndjomo@gmail.com
  • Yaoundé - Cameroun

Roland François Etémé : mathématicien jusqu’à la lie

Conseiller d’orientation au lycée de Nyabizan, il a pourtant un background en maths et finance.

Par N.N

Si on avait dit à Roland François Etémé, il y a une vingtaine d’années qu’il sera professeur de lycée, il n’aurait pas cru ! Mais la vie l’y a conduit. Conseiller d’orientation au lycée de Nyabizan dans le département de la vallée du Ntem, région du Sud, c’est avec entrain, hardiesse qu’il a célébré la 19ème journée de l’orientation scolaire au Cameroun. Célébration qui a eu lieu le 22 octobre dernier. Avec ses collègues et la hiérarchie, ils ont organisé des activités pour « promouvoir le métier de conseiller d’orientation » dans leur établissement. Le thème, qui portait sur : « Orientation-conseil et promotion de l’esprit entrepreneurial en milieu scolaire », ce fils de la région du Centre, l’a apprécié et s’est donné à fond, pour le décortiquer de la plus belle des manières.

Chose qu’il n’aurait pas faite il y a une dizaine d’années. Car à l’époque, Roland François  Etémé, se rêvait Banquier. Après l’obtention d’un baccalauréat C au lycée bilingue d’Essos à Yaoundé, un Deug à l’université de Yaoundé II à Soa, une spécialisation en économie internationale , option mathématiques, où il obtient une licence en économie internationale, une maitrise en technique quantitative (les mathématiques de l’économie), une entrée dans le monde du travail où il flirte avec le monde la finance en faisant des stages dans plusieurs micro-finances dont Asep, Camship et l’échec comme résultat, « le mathématicien » décide de postuler au concours de l’école normale supérieure (Ens) de Yaoundé, section conseiller d’orientation. Et il est admis.

Le 22 décembre 2016, après deux ans de formation, ce fils du département de la lekié est affecté au lycée de Nyabizan. Et depuis, il y est. Père de deux enfants, âgé de 35 ans, ce féru des mathématiques est l’un des modèles de son établissement. Entre les lettres de félicitations qu’il reçoit de sa hiérarchie, le soutien et l’encadrement de Mr Tsala, le proviseur du lycée de Nyabizan, sa place de membre du conseil d’établissement, sa fonction de secrétaire général de l’association des parents d’élèves et enseignants (Apee), l’ancien étudiant des Sciences économiques est aussi apprécié par les élèves, à qui il dispense des cours de mathématiques « par envie, pour donner un coup de main à l’établissement » qui est en manque d’enseignants de mathématiques.

Et avec un profil comme le sien, l’expérience acquise depuis six ans qu’il est sur le terrain, sa passion pour les chiffres, signes, équations, calculs compliqués, Roland François Etémé a dû mal à s’éloigner de son premier amour : les mathématiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *