• +237 697 208 082
  • nadine.ndjomo@gmail.com
  • Yaoundé - Cameroun

Cette institution universitaire célèbre ses 60 ans du 16 au 23 octobre 2022.  

Par Albert Amougou  

C’est une grâce. Après plus  d’un demi-siècle d’existence et toujours en activité, l’Université Protestante d’Afrique Centrale (Upac), se projette vers de nouveaux défis au Cameroun. 60 ans de formation de l’Elite africaine équivalent  à 60 ans d’application en toute divinité à l’Upac. Et  ça se fête bien sûr. Il est peut-être temps  pour ce mentor de l’enseignement supérieur de se faire découvrir au une nouvelle fois. Voici une occasion en or : la période allant du 16 au 23 octobre campus de l’institut de Yaoundé sis sur la montagne de  Djoungolo, non loin du Rond-Point Nlongkak.

 Les portes de la première institution universitaire au Cameroun s’ouvrent à nouveau aux camerounais, pour laisser place à la   découverte de cette merveille.  Cosmopolite l’Upac semble avoir trouvé le secret.  Cette université reste un gravillon dans le soulier de l’église.

Créée en 1959,  l’Upac offre des formations dans plusieurs filières regroupées en quatre facultés dont la faculté des sciences de la santé (Fss), des Technologies de l’information et de la Communication (Ftic), de Théologie protestante et des sciences religieuses (Ftpsr)  et des Sciences Sociales et des relations Internationales (Fssri). 

Dans la faculté des sciences sociales et des relations internationales (Fssri), tout comme dans les autres, les formations sont disponibles en deux cycles : Licence et Master. Le  premier cycle de cette faculté  compte trois  filières à savoir : Paix et Développement, Sciences de l’Information Documentaire et de la Communication et enfin la filière Traduction et Interprétation.   Tant dis que le cycle Master en première année ouvre ses  portes aux filières Journalisme de paix, Microfinance et Développement, Traduction et Interprétation, Sciences de l’Information Documentaire et de la Communication.

La faculté des technologies de l’information et de la communication (Ftic) quant à elle, en première année licence fore en Génie Informatique, Génie Electronique et en Génie des Télécommunications. Les mêmes offres sont également disponibles pour le cycle Master dans cette faculté.

En Science de la Santé (Fss), seules les Sciences infirmières et Biologie clinique sont les offres de formation en première année licence. Alors que la faculté offre en Master des formations en Chirurgie/bloc opératoire, microbiologie-parasitologie, pédiatrie-néonatalogie. Ces trois premières filières sont les seules dont l’accès se fait sur concours. La dernière, la faculté de Théologie protestante et des sciences religieuses (Ftpsr), est l’unique où l’entrée se fait sur étude de dossiers.

D’après les responsables de l’Upac, cette institution universitaire compte pour l’année académique 2022/2023 1475 étudiants, y compris les 235 reçus pour la formation diplômante du ministère de la Santé publique. Côté enseignants, en 2021/2022, il était 174. Avec l’ouverture de nouvelles filières, ce chiffre va augmenter, apprend-on à l’Upac.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *