Sénégal : des politiques se mettent à dos la communauté éducative

Certains ont offert des sacs, cartables et cahiers avec leurs photos aux élèves.

Par N.N

Srce : Rfi

C’est un don qui passe mal au Sénégal. Des personnalités politiques ont offert des fournitures scolaires à des élèves, par le biais de certains responsables d’établissements, à l’occasion de la rentrée scolaire. Ce qui n’est pas mal en soi. Sauf que, les dons offerts, ont une connotation « politique ». Car, les cahiers et les cartables offerts, portent l’effigie desdites personnalités.  Et cela cause problème. Surtout à cause des prochaines élections locales, prévues en janvier prochain.

Parmi les politiques concernées, il y a Mame Boye Diao, directeur national des Domaines, par ailleurs responsable de l’Alliance pour la République (APR), le parti présidentiel et potentiel candidat à la mairie de Kolda, au Sud du pays et La ministre de la Jeunesse, Néné Fatoumata Tall, candidate pour les prochaines élections locales, avait elle aussi offert des sacs à dos colorés avec sa photo aux élèves de sa localité, Guédiawaye, en banlieue de Dakar.

Abdoulaye Fané, président de l’Union nationale des parents d’élèves et étudiants du Sénégal, cette générosité mal placée relève de la propagande et ces cahiers n’ont pas leur place dans les écoles.  Du côté du ministère de l’Éducation, il n’y a pas eu de commentaires. Une « enquête » sur le terrain a été ouverte.

Laisser un commentaire