• +237 697 208 082
  • nadine.ndjomo@gmail.com
  • Yaoundé - Cameroun

Gabon : un recrutement direct pour casser la grève des enseignants

Par Mondjo Mouega et R.S

La crise qui secoue depuis plusieurs semaines le secteur de l’éducation est loin d’avoir trouvé son épilogue. La preuve avec le durcissement de ton annoncé lundi 06 décembre 2021 par le ministère de l’Éducation nationale qui, pour briser le mouvement entamé par la coalition Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) et le Syndicat de l’éducation nationale (Sena), entend lancer une campagne de recrutement direct d’enseignants dans les prochains jours.

S’achemine-t-on vers un durcissement du bras de fer entre les enseignants et le ministère de l’Éducation nationale dirigé par Patrick Mouguiama Daouda? C’est du moins le sentiment qui se dégage avec la déclaration rendue publique le 06 décembre 2021 sur la chaîne de télévision Gabon 1ère par le conseiller technique de ce département ministériel, William Johnson Awandjo.

En effet, excédé par le mouvement observé par les enseignants réunis au sein de la Conasysed et du Sena, le ministre de l’Éducation nationale a décidé de durcir le ton en annonçant une série de mesures avec pour objectif semble-t-il de démobiliser ledit mouvement observé désormais sur l’ensemble du territoire national. S’il assure que « 20% du corps enseignant est en grève », Patrick Mouguiama Daouda entend lancer dans les prochains jours un recrutement direct d’enseignants pour pallier l’absence des grévistes.

Le ministère de l’Éducation nationale a de ce fait assuré prendre des dispositions pour rattraper les cours non assumés par les enseignants, grévistes. « Un nouveau calendrier scolaire et une campagne de recrutement direct d’enseignants seront communiqués dans les tout prochains jours », a déclaré William Johnson Awandjo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *