Sud-Ouest : bientôt une école d’agriculture et de pêche à Buéa

C’est une annonce du président de la chambre d’agriculture faite lors de sa tournée dans cette région du Cameroun.

Par Jean Daniel Obama et R.N

Depuis plusieurs semaines, Martin Paul Mindjos Momeny, président de la Chambre d’agriculture, des pêches, de l’élevage et des forêts (Capef) (en photo) est en tournée à travers le pays. Lors de son escale dans la région du Sud-Ouest le 1er juin 2022, le président de la Capef a indiqué que la structure dont il a la charge, envisage de construire une école pratique d’agriculture et de pêche à Buéa.

L’école aiderait ses stagiaires à obtenir des financements auprès de la Capef et de ses différents partenaires. Tout en appelant les jeunes des zones rurales à saisir l’opportunité, le président de la chambre a expliqué qu’il s’agissait d’aider les jeunes à créer des entreprises à les occuper et à les laisser contribuer à la richesse nationale.

Selon le président de la Chambre, l’école de Buéa va dispenser une formation professionnelle supérieure dans les domaines productifs de l’agriculture, de l’agro-industrie, de la pêche, de l’élevage et du bois. Martin Paul Mindjos Momeny a rassuré les populations de Buea que la Chambre est en négociation avec le Fonds africain de garantie et de coopération économique (Fagace) pour promouvoir les investissements publics et privés.

Le Fagace est une institution financière internationale spécialisée dans la promotion des investissements publics et privés. Il a son siège social à Cotonou au Bénin. Elle a pour mission de contribuer au développement économique et social de ses Etats membres pris individuellement ou collectivement, en participant au financement ou en facilitant la réalisation de leurs projets d’investissement.

Pour mémoire, cette escale du président de la Capef dans la région du Sud-Ouest fait partie de l’organisation de 19 sessions de formation dans les quatre secteurs de compétence de la Chambre, tout au long du mois de juin 2022.

Laisser un commentaire