Yaoundé : l’Upac met 284 diplômés sur le marché de l’emploi

C’était le 29 juillet dernier, à l’occasion de la cérémonie de clôture de l’année académique 2021/2022.

Par Régis Belinga

« Le diplôme n’est pas une fin en soi. Il vous reste à faire vos preuves sur le terrain ». Plus qu’une exhortation, un défi lancé aux lauréats de l’Université protestante d’Afrique centrale (Upac) par le Pr. Bouba Mbima, le recteur, le 29 juillet dernier. C’était à l’occasion de la cérémonie de clôture de l’année académique 2021/2022 qui a eu pour cadre l’Amphithéâtre Immanuel David à Yaoundé. Au total, 284 lauréats issus des facultés de théologie protestante et des sciences religieuses, des sciences sociales et des relations internationales ont reçu leur diplôme de fin de formation. Ils ont reçu leurs parchemins en licence, Master et doctorat Phd. Dans leur allocution respective, le Pr. Bouba Mbima et la Révérende Martine Grace Nadou-Madje Zinsou-Lawson, président du conseil d’administration (Pca) de l’Upac ont félicité les lauréats et exprimé leur satisfaction quant aux bons résultats engrangés cette année.

Le Représentant du ministre de l’Enseignement Supérieur quant à lui, conscient des enjeux de l’insertion professionnelle des nouveaux lauréats, les a exhortés à redoubler d’efforts et à être créatifs dans leurs domaines respectifs à l’effet de matérialiser la professionnalisation des enseignements. L’évènement s’est déroulé dans une ambiance festive, nourrie par les chants de la grande chorale de l’Upac et les cris de joie des parents et amis venus nombreux. Des prix spéciaux ont été décernés aux élèves des différentes filières ayant brillé par leurs bons résultats scolaires.

Des résultats qui, cette année montrent que l’Upac est en bonne santé et s’avance résolument vers un avenir radieux. Prolongeant une préhistoire glorieuse, cette université continue à tracer sa route vers l’excellence, en produisant des diplômés en ingénierie, en soins de santé et en théologie. La route est encore longue, mais les sillons tracés donnent à espérer. Au terme de cette merveilleuse cérémonie, les invités ont été conviés à se rendre au restaurant de l’institution où un rafraîchissement avait été préparé pour eux. Dans l’esprit du Magis ignatien, les responsables de l’Upac espèrent que l’année 2022-2023 sera encore meilleure.

Nadine Ndjomo

Learn More →

Laisser un commentaire