• +237 697 208 082
  • nadine.ndjomo@gmail.com
  • Yaoundé - Cameroun

Education de base: 3000 instituteurs recyclés

Il s’agit des recrues du Parec pour le compte de ce ministère.

Par Ali

Les derniers instituteurs recrutés pour le  ministère de l’Education de base (Minedub) au Cameroun, vont effectivement prendre le train de la prochaine  rentrée scolaire. A l’école publique de Nkolndongo à Yaoundé, où les recrues du programme d’appui à la réforme et à l’éducation au Cameroun (Parec) ont été formées du 1 au 4 septembre dernier, ils étaient 3000 instituteurs retenus. 300 étaient présents pour l’Adamaoua et 300 pour l’Est. 350 pour le Centre,  700 pour l’Extrême-Nord et 500 dans le Nord. Pour la région de l’Ouest, ils étaient 350. 200 pour le Nord-ouest, 100 pour le Littoral 100, 100 pour le Sud et 100 pour  le Sud-ouest.

Étaient également présents à ladite formation, les candidats retenus dans les listes d’attente de 2019 et 2020. Ils sont 525 soit 225 en 2019 et 300 en 2020. D’après les formateurs, la présence des candidats des listes d’attente repose sur le fait que de « nombreuses absences ont été recensées lors de la formation des enseignants recrutés pour la première vague. D’autre part, il est prévu le remplacement des démissionnaires, des décédés, survenus après la rentrée scolaire passée. C’est donc en prévision des mêmes difficultés, qu’il semblait opportun de former les candidats des listes d’attente. »

Pour Micheline Mfegue Atangana, institutrice à l’école publique de Lepsi, dans l’arrondissement de Ngomedzap, département du Nyong et So’o, région du Centre, la séminariste pense que la formation qu’elle a suivie est un succès. Grâce aux informations données par les encadreurs, elle pourra désormais comment gérer sa carrière, les droits et les devoirs des contractuels, la gestion de la solde, à qui s’adresser en cas de problème, la pédagogie hybride (enseignement en présentiel et à distance), la gestion des curricula à la maternelle et au primaire)…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *