• +237 697 208 082
  • nadine.ndjomo@gmail.com
  • Yaoundé - Cameroun

Enam : la symbolique de la cravate bordeaux

Au Cameroun, dans cette école élitiste, la couleur de cet accessoire charrie nombre d’interrogations. 

Par Nadine Ndjomo

Au Cameroun, l’école nationale d’administration et de magistrature (Enam) fait rêver. Ils sont peu, ces parents ou étudiants qui ne songent pas, soit à y envoyer leurs progénitures, soit y fréquenter. C’est une école « d’élites ». La matrice où sont formés les futurs dirigeants du Cameroun. Sous-préfets, préfets, magistrats, douaniers, inspecteurs d’impôts…Bref la crème de l’administration.

Mais quoique sélecte, l’Enam charrie aussi beaucoup de curiosité et de suspicion. Tenez ! L’une d’elle, c’est la tenue vestimentaire des apprenants. Tailleur de couleur noire et chemise blanche, pour les femmes. Costume noir et chemise blanche, pour les hommes. En plus, tous les apprenants doivent porter la cravate rouge. Du rouge bordeaux. Et c’est cette couleur qui suscite parfois certaines exégèses au sein de l’opinion publique. Il y a deux camps. Ceux qui penchent pour l’initiation à « une secte » et d’autres qui voient en cette couleur, l’apprentissage au code vestimentaire des administrateurs. Mais que Nenni ! Tous sont loin du compte.

Approchée, une source à l’Enam explique : « les étudiants de l’Enam se sont toujours vêtus ainsi. Du noir, du blanc et d’une cravate rouge bordeaux. Contraire à ce que pensent les gens, la cravate de couleur rouge bordeaux n’a rien à voir avec les élucubrations qui se disent. Le rouge bordeaux fait partie des couleurs de cette école. Il y en a trois autres, dont le violet, le jaune ocre et le vert. Ce qui fait quatre couleurs au total. Ces couleurs sont l’identité de l’Enam. C’est notre charte graphique. Rien de plus. Certaines grandes écoles en ont. Ces couleurs sont les nôtres. C’est comme notre identité

De plus, complète un enseignant de l’institut des relations internationales du Cameroun (Iric), il y a un paramètre à relever : « le bordeaux est la couleur du pouvoir. Il suffit de regarder les présidents américains, le président Russe. Quand ils arborent des cravates de cette couleur, notamment lors des grandes rencontres, cela signifie qu’ils ont le pouvoir. C’est le culte de la possession du pouvoir. Le fait que les étudiants de l’Enam arborent des cravates de couleur rouge bordeaux, c’est une manière implicite de leur dire, qu’à la sortie, qu’ils vont détenir le pouvoir, la domination, la gestion de l’administration. Et c’est un fait, qu’on le veuille ou non.»

D’après la symbolique des codes de couleurs, l’ocre a la particularité d’être une couleur qui s’apparente à la terre, avec des nuances tirant sur le brun, le jaune et le rouge. Il existe donc plusieurs ocres, plus ou moins pâles, plus ou moins foncés dont la signification  positive  est : chaleur, rassurant, doux, réconfortant, authentique. Le vert évoque la nature, la terre nourricière, l’éveil vital, la jeunesse, la force et la créativité. Le rouge bordeaux, hormis la passion de part le rouge, sa coloration bordeaux, a une orientation plus sociable, tout en gardant force et maturité, symbolise aussi le sang. Quant au violet, il évoque la méditation, le rêve, la délicatesse, la mélancolie, la solitude et la mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *