• +237 697 208 082
  • nadine.ndjomo@gmail.com
  • Yaoundé - Cameroun

Année scolaire 2022/2023 : 184 618 enseignants attendus dans les salles de classe au Cameroun

Pris en charge par l’Etat,la majorité se trouve dans le secondaire.

Par Rose Nang

Les élèves de la maternelle, du primaire et du secondaire ont repris le chemin de l’école ce 5 septembre 2022. Et ils ne sont pas les seuls à avoir repris les classes. Les enseignants l’ont aussi fait. C’était il y a une semaine. Et au cours de cette année scolaire, 2022/2023, ils sont 184 618 enseignants attendus, d’après le nombre d’enseignants pris en charge par l’Etat.

 Les statistiques officielles indiquent que sur les 184 618 enseignants, comme le rappelait le Pr Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre camerounais de l’Education de base, lors de la conférence de presse conjointe avec le Pr Nalova Lyonga, ministre des enseignements secondaires ; en prélude à la rentrée scolaire, 93 773 enseignants du secondaire émargent au budget de l’Etat au titre de l’exercice 2022, alors que 90 845 le sont dans le secteur de l’éducation de base. En ajoutant ceux du secteur privé, le nombre d’enseignants va excéder les 184 618, cette année scolaire.

S’agissant notamment des infrastructures pédagogiques, le Cameroun compte en effet, sur la base de la carte scolaire nationale publiée en 2022, plus de 14 000 établissements publics et près de 8 000 établissements primaires privés, soit au total plus de 22 000 établissements dans ces différents degrés d’enseignement. 

Pour ce qui est des enseignements secondaires (enseignements secondaires général et technique), on décomptait en 2021, 2 153 établissements publics et 1 120 collèges privés, soit au total, 3 273 établissements dans le secondaire. 

En ce qui concerne les allocations budgétaires, pour l’exercice 2022, avant le collectif budgétaire du 2 juin 2022 qui a du reste revu le budget global de l’Etat à la hausse, 643,9 milliards de FCfa ont été consacrés aux secteurs de l’éducation de base et des enseignements secondaires, sur une enveloppe nationale initiale chiffrée à 5 752,4 milliards de FCfa, soit 11,19% de la masse budgétaire destinée aux deux secteurs éducatifs. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *