• +237 697 208 082
  • nadine.ndjomo@gmail.com
  • Yaoundé - Cameroun

Enseignement supérieur : deux institutions privées fermées au Cameroun

Elles sont accusées de manquements graves aux conditions et obligations d’un décret.

Par Ali

Le Pr Jacque Fame Ndongo, le ministre Camerounais de l’Enseignement Supérieur (Minesup) a fait fermer  deux institutions privées, peut-on lire dans un communiqué signé par le Minesup, le 24 septembre dernier. Les deux institutions concernées sont l’Institut Supérieur Professionnel. Située dans la région du Centre, elle se trouve à Yaoundé, au quartier Elig-Essono. Elle a obtenu son autorisation d’ouverture n°07/0124/Minesup, le 21 septembre 2007. Celle-ci a été complétée par l’arrêté n°12/0413/Minesup du 17 août 2012. La deuxième institution universitaire est l’Institut Supérieur Mingole. Elle se trouve dans la région du Littoral, à Douala. Située au quartier Deido, l’institut supérieur Mingole a obtenu son autorisation d’ouverture  n°07/0018/MINESUP, le 26 février 2007.  Les deux institutions sont suspendues de toutes activités « pour manquements graves aux conditions et obligations édictées par le décret n°2001/832/PM du 19 septembre 2001 fixant les règles communes et applicables aux Institutions Privées d’Enseignement Supérieur », peut-on lire dans le communiqué du Minesup.

« Les promoteurs desdits établissements sont invités à soumettre pour validation éventuelle un plan de délocalisation de leurs campus respectifs à la Direction du Développement de l’Enseignement Supérieur », poursuit le communiqué. La mesure dure 30 jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *