• +237 697 208 082
  • nadine.ndjomo@gmail.com
  • Yaoundé - Cameroun

Enseignements: 285 écoles fermées au Cameroun

179  concernent  l’Education de base.

Par Ali

A quelques semaines de la rentrée scolaire 2021-2022, Laurent Serge Etoundi Ngoa, le ministre Camerounais de l’Education de base a prié 179 écoles à fermer leurs portes. Trois décisions ont été signées à cet effet. C’était le 4 août dernier à Yaoundé. Les motifs de fermeture varient d’une région ou d’une école à une autre. 21 écoles sont fermées pour faux et usage de faux. Il y en a une à Yaoundé, trois dans la région de l’Ouest et 17 dans le Littoral. Les promoteurs desdits établissements sont suspendus jusqu’à nouvel ordre de toute participation à des activités dans une organisation quelconque de l’enseignement privé de base ou en tant que promoteur.

La seconde décision concerne la fermeture de 155 établissements clandestins. 71 sont dans la région du Littoral,  42 dans le Centre, 42 à l’Ouest,  40 dans la ville de Douala, 10 à Dschang. Ces écoles sont accusées de défaut d’acte de création. « Une mission conjointe est mise sur pied pour les fermer. Les services du gouverneur organisent des descentes pour procéder à la fermeture effective », a confié Clémentine Onambélé Bindzi, directeur du suivi de l’Enseignement privé au ministère de l’Education de base, à Cameroon tribune.  Le « fermé » écrit sur le papier et apposé sur la porte des établissements « brigands » comme c’était le cas par le passé, a été remplacé par la cire. Ceux des promoteurs, qui vont s’aventurer à enlever les scellés, seront poursuivis en justice.

Au niveau des Enseignements secondaires, c’est 106 écoles qui ont fermées pour « violation des formalités légales de création et d’ouverture au titre de la rentrée scolaire 2021-2022 », signait le Pr Nalova Lyonga, ministre des Enseignements secondaires. L’arrêté a été signé le 29 juillet 2021. Sur les 106 établissements fermés, 28 sont dans la région du Centre, 7 à l’Est, 58 dans le Littoral, 2 dans le Sud, 9 à l’Ouest et 2 au Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *