• +237 697 208 082
  • nadine.ndjomo@gmail.com
  • Yaoundé - Cameroun

Jean Claude Awono : Les lycées et collèges sont des viviers où il faut arroser ou semer la graine de la créativité

directeur des Editions Ifrikiya (Cameroun) donne les détails sur le concours littéraire destiné aux élèves.

Propos recueillis par Nadine Ndjomo

Les éditions Ifrikiya ont lancé un concours littéraire au Cameroun, dont la cible est la jeunesse. Notamment les élèves des lycées et collèges. Pourquoi avoir choisi comme thème : « Le Cameroun, les jeunes et le football ? »

Le choix de ce thème est a été inspiré par l’actualité. Le Cameroun accueillant l’évènement sportif le plus important du continent africain, à savoir la Coupe d’Afrique des Nations 2021, il nous a paru absolument idoine d’abreuver l’intelligence créative des jeunes à ce somptueux événement qui attire beaucoup les jeunes. 

Quel est l’objectif d’un concours littéraire ? Et pourquoi avoir choisi les lycéens comme cible ?

Notre objectif est conforme à l’ambition générale des éditions Ifrikiya qui est de stimuler la créativité en milieu jeunes. On n’aura pas d’écrivains demain si nous ne travaillons pas à les débusquer et à les mettre en confiance aujourd’hui, pendant qu’ils sont encore des élèves. Et les lycées et collèges constituent de véritables viviers où il faut aller arroser ou semer la graine de la créativité.

Quels sont les critères pour participer à ce concours ?

Ces critères sont contenus dans le règlement du concours. Pour l’essentiel, il faut prendre appui sur le thème du concours, écrire une nouvelle (et non un autre genre), respecter le volume prescrit (six pages maximum), être un élève (et non un étudiant ou qui que ce soit d’autre) et respecter les délais d’envoi des épreuves au jury…Il faut surtout être créatif et original.

Que devront faire les candidats de manière concrète ? Rédiger une nouvelle ?

Oui, les candidats sont invités à rédiger une nouvelle, un genre littéraire qui a ses spécificités, son esprit, ses contraintes et ses libertés. Il suffira d’avoir regardé la CAN Total Energies 2021 au Cameroun pour imaginer une histoire à la convenance de chaque candidat.

A quand les résultats ?

Les textes seront reçus jusqu’au 25 février. Et les résultats solennellement proclamés le 30 mars 2022 à Yaoundé.

Que recevront les promus ?

Les lauréats recevront divers prix symboliques faits d’équipements et gadgets sportifs, des ouvrages, des enveloppes et une belle reconnaissance au niveau national. Nous prévoyons d’éditer un recueil contenant les textes des différents lauréats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *